Jump to content

Plainte contre Officier Tobavashi & x


Recommended Posts

 

spacer.png

DÉPARTEMENT DE POLICE DE LOS SANTOS

DÉPÔT DE PLAINTE

___________________________________

 

1. IDENTITÉ DU PLAIGNANT

Identité : Alonzo Martinez

Numéro de téléphone :  15932123

 

2. IDENTITÉ DU SUSPECT

Identité : Madame Tobayashi

Informations complémentaires : Officier du LSPD

Identité : X

Informations complémentaires : Propriétaire féminin du Casey Dîner, couleur de cheveux blond, était habillé en short bleu.

3. CHARGES

Je porte plainte pour : Prévarication contre l'officier Tobavashi, ET Séquestration contre X.

Récit des faits : Je suis parti me balader au Casey Diner et à mon arrivée une agression entre quatre personnes a eu lieu, je ne suis pas intervenu de peur de me prendre des coups (ceci étant dans mon droit constitutionnel); quand l’agression a pris fin j'ai porté assistance aux blessés puis quand les victimes se sont relevé j'ai voulu sortir de l'établissement et la propriétaire a refusé de m'ouvrir, la propriétaire m'a ouvert seulement quand un Officier du LSPD a demandé l'ouverture de l'établissement. J'ai donc subit une séquestration de la part de la propriétaire du Casey Dîner, qui voulait appréhender un suspect qui aurait commis une agression (conformément à l'article 61 du Code pénal) Or, l'article 61 du Code Pénal prévoit :

 

Citation

61. Appréhension. (A) Toute personne,
               I. constatant la commission d'un crime flagrant ;
               II. ou étant victime d'un crime ou d'un délit flagrant ;
               III. ou prêtant main forte à une personne citée en (A) ou en (B) ;
               IV. ou constatant qu'un individu est recherché par la Justice devant lui ;

B) peut appréhender et retenir l'auteur de ladite infraction (ou la personne recherchée), au besoin par l'usage d'une force nécessaire et proportionnée, dès lors qu'elle agit sans malice et dans un temps très voisin des faits. La personne ainsi appréhendée doit être remise au plus vite à un agent de paix qui la libère ou l'arrête formellement. La police compétente doit être avisée au plus tôt de la situation.

Donc, je n'étais, jusqu'à preuve du contraire pas auteur de l'infraction commise, le fait de me retenir est donc une infraction qualifié par l'article 474 du code pénal nommé "Séquestration" prévoyant :

Citation

474. Séquestration. (A) La séquestration est un crime de classe VIII.

(B) Il se définit comme le fait de contraindre malicieusement et illégalement une personne à demeurer en un endroit.

(C) Cette infraction est aggravée en un crime de classe VII lorsqu'elle est commise dans au moins une des circonstances prévues pour l'aggravation de la mutilation.

(D) Cette infraction est aggravée en un crime de classe V lorsqu'elle est commise sur une durée supérieure ou égale à quarante-huit heures.

(E) Cette infraction est aggravée en un crime de classe IV lorsqu'elle est commise à la fois dans les circonstances visées au (C) et dans celles visées au (D).

Dans ce contexte, j'ai voulu informer les primos intervenants de cette séquestration ma surprise a été que l'officier  Tobayashi a pas voulu en savoir d'avantage de ma part mais a voulu approfondir son "enquête" auprès de la propriétaire, la propriétaire a en effet eu le droit de s'entretenir avec l'officier Tobayashi, or quand moi j'ai demandé à m'entretenir avec l'officier celle ci m'a refusé ce droit sans en justifier les raisons, j'ai donc dû essayer d'expliquer une situation complexe alors même qu'on ne cessait de m'interrompre toutes les secondes ne pouvant donc pas assurer un libre échange calme et serin, après une 'lutte' acharnée j'ai réussi à obtenir le droit que l'officier Tobayashi consulte enfin les caméras de vidéosurveillance allant donc dans le sens de mon récit, mais l'officier Tobayashi a eu l'audace de proclamer la licéité des agissements de la propriétaire alors même que j'ai prouvé au moyen de citation du code pénal à sa collègue que ses actions étaient en effet illicite, l'officier n'a donc pas voulu vérifier mes propos et de facto le code pénal et a préféré croire en des connaissances sporadiques j'estime donc que ceci entre dans l’alinéa trois de l'article 542-1 du code pénal qui prévoit :

Citation

542-1. Prévarication. (A) La prévarication est un crime de classe VIII. 

(B) Il se définit comme le fait pour un officier public de ne pas empêcher la survenance ou la cessation d'une atteinte illicite à une liberté constitutionnelle ou d'une grave violation de la Loi dont il a raisonnablement connaissance ou qu'il ne devrait pas raisonnablement ignorer et qu'il est en capacité de faire cesser ou, si il n'est pas en capacité de la faire cesser : de ne pas la signaler aux autorités compétentes.

(C) Est aussi une prévarication le fait, pour un officier public en ayant raisonnablement la responsabilité, de ne pas vérifier sérieusement l'existence d'une telle atteinte ou violation lorsque celle-ci lui est raisonnablement signalée.    

(D) L'infraction est aggravée en un crime de classe VII lorsque l'officier public est un officier public fédéral ou d’État (notamment les juges, le Gouverneur ou les membres du bureau du Procureur).

Témoins potentiels : Propriétaire de l'établissement et clients présents.

Preuves : *Bodycams de l'officier Emslie & de l'officier Tobayashi ainsi que caméra de vidéosurveillance du Casey Diners*

Citation

[20:04:27] * Yéna McLeon la porte est fermer !
[20:04:36] Alonzo Martinez dit: Ouvre la porte.
[20:04:48] Simon Carler dit: La porte.
[20:04:49] Yéna McLeon dit: Tu vas faire quoi sinon ?
[20:04:50] Alonzo Martinez dit: C'est de la séquestration.
[20:04:55] Alonzo Martinez dit: Ce que j'vais faire ?
[20:05:06] Alonzo Martinez dit: J'fais rappliquer tout le PD dans deux minutes si t'ouvre pas ?
[20:05:07] Alonzo Martinez dit: Oralé ?
[20:05:10] Alonzo Martinez dit: Ouvre.
[20:05:26] Simon Carler crie: LA PORTE.

Citation

[20:30:38] Harper Emslie dit: Ma collègue vérifie les caméras, si vous avez envie de porter plainte, allez-y.. Je doute qu'ils veulent présenter des excuses.
[20:30:49] Alonzo Martinez dit: Alors je porte plainte.
[20:30:59] Harper Emslie dit: Mais, au passage ils ont juste bloqué un suspect dans le batiment en attendant que la police arrive.
[20:31:11] Alonzo Martinez dit: Je sais, et le code pénal le prévoit.
[20:31:18] Alonzo Martinez dit: Mais le code pénal le prévoit uniquement pour l'auteur.
[20:31:25] Alonzo Martinez dit: Pas pour ceux qui ne le sont pas.
[20:31:50] Alonzo Martinez dit: J'étais donc en droit de sortir de l'établissement n'étant, jusqu'à preuve du contraire, pas auteur de l'agression.
[20:31:52] Harper Emslie dit: Sauf que, ya un risque que le suspect prend la fuite et dans l'histoire.. Nous sommes tous perdant, vous êtes un ancien substitut, vous je pense que c'est ridicule d'en arriver là.
[20:32:07] Alonzo Martinez dit: Je veux juste des excuses.
[20:32:22] Alonzo Martinez dit: J'irai plus loin si j'ai pas d'excuses.
[20:33:00] Harper Emslie dit: Vous avez juste à attendre la propriétaire, si elle refuse vous savez quoi faire, mais pas besoin de se donner en spectacle.
[20:33:27] Alonzo Martinez dit: Je me suis pas donner en spectacle jusqu'à preuve du contraire c'est moi qui demande à parler en tête à tête avec l'officier.
[20:33:48] Harper Emslie dit: Nous sommes pas à la foire, je vous demande d'attendre sur l'un ds bancs.
[20:33:48] Alonzo Martinez dit: Et jusqu'à preuve du contraire ce n'est pas moi qui profère des menaces de frapper qui que ce soit.
[20:34:20] Alonzo Martinez dit: Jpréfère attendre ici, je ne gêne personne ici je pense.
[20:34:47] Harper Emslie dit: A votre aise.
[20:34:48] Yuki Tobayashi dit: Bien.
[20:34:51] Yuki Tobayashi dit: Personne n'aura les menottes.
[20:34:58] Yuki Tobayashi dit: Mademoiselle à voulu effectuer une arrestation citoyenne.
[20:35:01] Alonzo Martinez dit: Je n'ai pas demander de mettre des menottes à qui que ce soit.
[20:35:08] Yuki Tobayashi dit: De ce fait, le fait de fermez les lieux sont autorisé.
[20:35:10] Alonzo Martinez dit: Vous parlez de l'appréhension.
[20:35:16] Alonzo Martinez dit: Et je vous invite à relire le code pénal.
[20:35:18] Yuki Tobayashi dit: Cela ne peut être considéré pour de la séquestration.
[20:35:32] Yuki Tobayashi dit: Sur ce, monsieur, j'vous invite à partir sur demande de la propriétaire.
[20:35:39] Yuki Tobayashi dit: Qui est dans son droit aussi de vous demandez de partir.
[20:35:40] * Alonzo Martinez soupirera longuement et sortira son téléphone duquel il lira le code pénal.
[20:35:42] Alonzo Martinez dit: Un instant.
[20:35:44] Yuki Tobayashi dit: Non merci.
[20:35:47] Yuki Tobayashi dit: Bonne soirée à vous.
[20:35:54] Alonzo Martinez dit: Pardon ?
[20:35:54] Casey's Diner
[20:35:54] Appuyez sur Y pour entrer dans la propriété
[20:35:59] Harper Emslie dit: Bonne soirée, bon courage avec monsieur, vous allez en avoir besoin !
[20:36:01] Alonzo Martinez dit: Votre nom ?
[20:36:08] Yuki Tobayashi dit: Officier Tobayashi.
[20:36:22] Yuki Tobayashi crie: Mademoiselle, si vous pouvez gardez les caméras s'il vous plait.
[20:36:26] Yuki Tobayashi crie: En vous remerciant d'avance.
[20:36:32] Harper Emslie dit: Officier Emslie, portez plainte si bon vous semble.
[20:36:34] Yéna McLeon crie: Oui bien sur !
[20:36:37] Alonzo Martinez dit: Parfait, vous venez de vouloir faire échouer une procédure pour fait de séquestration, tout ça parce que vous ne connaissez pas le code pénal...
[20:36:40] Alonzo Martinez dit: Eh beh.
[20:36:45] Yuki Tobayashi dit: Non monsieur.
[20:36:50] Alonzo Martinez dit: On se reverra en affaire pendante.
[20:36:51] Yéna McLeon dit: Ca va aller tu as été soignée ?
[20:36:59] Yuki Tobayashi dit: J'vous invite à vous renseignez sur notre constitution.
[20:37:08] Yuki Tobayashi dit: Qui prévaut sur le code pénal.
[20:37:09] Yessika Kane dit: Ça va j'ai juste l'oeil défoncé.
[20:37:12] Yuki Tobayashi dit: Bonne soirée à vous.
[20:37:14] Harper Emslie dit: Allez-y, c'est une perte de temps de votre part.
[20:37:16] Alonzo Martinez dit: Je vous invite à relire le code pénal, qui prévoit l'appréhéntion uniquement pour l'auteur.

 

Citation

[20:10:46] Yuki Tobayashi dit: Oui monsieur ?
[20:10:49] Alonzo Martinez dit: On m'a séquestré.
[20:10:52] Yuki Tobayashi dit: Hein ?
[20:10:52] Jordan Delard dit: Je pense, allons demader.
[20:10:53] Alonzo Martinez dit: Je veux porter plainte.
[20:11:08] Yuki Tobayashi dit: Qui vous a séquestré ?
[20:11:24] Alonzo Martinez dit: Une employé de l'établissement elle est encore là à l'heure actuelle.
[20:11:49] * Yessika Kane regarde du coin de l'oeil le trio qui s'amène.
[20:11:51] Yuki Tobayashi dit: Bonsoir.
[20:11:56] Giuseppe Castellana dit: Bonsoir.
[20:12:01] Ruby Simmons dit: Bonsoir ?
[20:12:09] Yuki Tobayashi dit: Vous avez empéché monsieur de sortir ? *vers le groupe*
[20:12:10] Alonzo Martinez dit: Désignera avec un grand sourir la femme portant un un short.

Citation

[20:18:56] Yuki Tobayashi dit: Personne veut porter plainte.
[20:19:00] Yuki Tobayashi dit: Dooonc on va faire simple.
[20:19:03] Alonzo Martinez dit: Bon je peux expliquer ma version du coup ?
[20:19:06] Jordan Delard dit: Non, j'vais appliquer la bonne vieille justice sociale sur ce connard.
[20:19:11] Yessika Kane dit: Personne veut t'écouter le débile.
[20:19:14] Alonzo Martinez dit: Parce que vous avez entendu la madame mais pas le monsieur.
[20:19:15] Harper Emslie dit: Des caméras, c'est utile pour porter plainte.. Mais à entendre la fin de la discussion, aucun plainte ne va se faire.
[20:19:18] Yuki Tobayashi dit: J'vous invite à ne pas le faire monsieur, ou j'vais devoir vous arrétez.
[20:19:19] Yéna McLeon dit: Y a pas de version mon gars tout a été filmer.
[20:19:24] Harper Emslie dit: Aucune, pardon..
[20:19:26] Alonzo Martinez dit: M'arrêter ?
[20:19:26] Yessika Kane dit: C'est à Yéna de porter plainte.
[20:19:34] Jordan Delard dit: Elle parlait à moi, tête de bite.
[20:19:41] Jordan Delard dit: En plus d'être un menteur t'es con.
[20:19:45] Jordan Delard dit: B'ahahaha.
[20:19:50] Yuki Tobayashi dit: On va juste demander à tout le monde de repartir calmement.

Citation

[20:21:34] Alonzo Martinez dit: J'ai au moins le droit de vous parler en tête à tête officier, madame a eu ce droit, et moi j'en ai pas le droit ?
[20:21:41] Ruby Simmons dit: T'as une gonzesse toi même ?
[20:21:43] Yessika Kane dit: Non, t'as pas le droit.
[20:21:49] Yuki Tobayashi dit: J'vais entendre la version inverse.
[20:21:52] Yuki Tobayashi dit: Personne veut porter plainte.
[20:21:57] Yuki Tobayashi dit: Ça ne ménera à rien monsieur.
[20:22:02] Alonzo Martinez dit: Bah si, je veux porter plaine.

 

 (( @Haze, @Myeana, petite appartée sur le fait qu'au besoin je peux fournir plus de logs ayant concerné les logs en question.))

  • Haha 3

Si tu lis ma signature tu me dois 300$

Link to comment
Share on other sites

Monsieur Martinez demandera le cours du traitement de sa plainte, il fera aussi savoir son intention de porter l'affaire en affaire pendante si aucune suite n'est donnée dans un temps raisonnable.

Si tu lis ma signature tu me dois 300$

Link to comment
Share on other sites

spacer.png

DÉPARTEMENT DE POLICE DE LOS SANTOS

PRISE EN CHARGE DE LA PLAINTE

___________________________________

 

Madame, Monsieur,

Le département de police vous confirme que votre plainte a bien été prise en charge et s'excuse pour le temps de traitement dû à une surcharge de travail.

N'hésitez pas à nous écrire ou bien à consulter notre site internet pour obtenir davantage d'informations sur le traitement de votre plainte.

N'hésitez pas également à nous faire part de toute information supplémentaire pouvant nous orienter dans le traitement de celle-ci. Vous pouvez nous joindre par cette même voie directement à la suite de cette plainte ou bien consulter notre site internet.

Merci de votre collaboration

Division des affaires internes
lspd.online/contact

Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

@EdoaurdXV

spacer.png

DÉPARTEMENT DE POLICE DE LOS SANTOS

SUIVI DE VOTRE PLAINTE

___________________________________

 

Madame, Monsieur,

Dans le cadre de l'étude de votre plainte, nous souhaiterions obtenir les informations complémentaires suivantes :

- De quand datent les faits ?
- Y'avait-il d'autres agents de police présents ?

Merci de votre collaboration

Division des affaires internes
lspd.online/contact

Edited by Hesgaro
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)
 

NRs1vkY.png                         

PRISE EN CHARGE DE LA PLAINTE

___________________________________

 

Madame, Monsieur,

Nous vous informons qu'un Inspecteur a été affecté à votre plainte. Celui-ci prendra contact avec vous dans les cinq (5) jours pour faire un complément de plainte et recueillir toutes les données essentielles à la poursuite de votre plainte. 

N'hésitez pas à nous faire part de toute information supplémentaire pouvant nous orienter dans le traitement de celle-ci. Vous pouvez nous joindre par cette même voie directement à la suite de cette plainte ou bien consulter notre site internet.

Notez que la division des enquêteurs de secteurs ne traitera que le cas de séquestration de X.

Merci de votre collaboration.


Inspecteur III, Sadie Miller
Officier commandant de division, Division des Enquêteurs de Secteurs,
Secteur de South Central, Los Santos Police Department

unknown.png

Edited by Mira
Link to comment
Share on other sites

Posted (edited)

*Le LSFD informera le LSPD du décès de monsieur Martinez suite à une chute au Mont Chilliad.*

Edited by EdoaurdXV
  • Sad 1

Si tu lis ma signature tu me dois 300$

Link to comment
Share on other sites

**/do** Le service classera la plainte, faisant savoir que les investigations internes auront bien lieu au niveau du LSPD.

unknown.png

Link to comment
Share on other sites

  • Arckom locked this topic
  • Mira unlocked this topic
 

NRs1vkY.png                         

CLASSEMENT SANS SUITE DE LA PLAINTE

___________________________________

 

Madame, Monsieur,

Nous vous informons par la présente, qu'après les investigations menées dans le cadre de votre plainte, nous nous voyons obligés de la Classer Sans Suite (CSS), pour ce motif :

MOTIF N - SUSPECT NON PUNISSABLE

À savoir que cela ne concerne que Yéna McLeon, pour le chef d'accusation de séquestration.


Merci de votre collaboration.

Inspecteur III, Sadie Miller, 
Officier commandant de division, Division des Enquêteurs de Secteurs,
South Central, Los Santos Police Department

 

unknown.png

 
Link to comment
Share on other sites

  • Mira locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

×
  • Create New...